Playlists

Playlist #3 : Classiques & intemporels

Playlist de pépites #3

Playlist #3

Hello Folk’s,

Après la playlist #2, voici une nouvelle sélection avec de grands classiques du Rock/Folk, quelques morceaux tirés de B.O., un zeste de versions exotiques, pas mal de Bob Dylan et une poignée de hits récents.

Le morceau le plus connu de cette liste (plus de 10 Millions de vues You Tube) est une version Acoustique du tube ’’Lady‘’ de Modjo ; comme quoi un vrai travail d’artistes se cachait derrière ce hit commercial Electro !

Ci-dessous, voici qq mots sur les titres les moins connus de cette Playlist (ie les moins populaires sur You Tube)… histoire de vous en dire un peu plus sur ces choix et les artistes.

Et vous qu’est-ce que vous écoutez de bon ces temps-ci ??

Main title theme (Billy) & Man Gave Names to all the Animals, Bob Dylan

Lorsqu’il compose ces titres Bob Dylan est depuis longtemps un artiste aux succès universels… fidèle à lui-même il continue à produire le meilleur et à tracer sa route vers de nouveaux horizons.

Vous pouvez retrouver mon article complet dédié à Bob Dylan pour en savoir plus sur cet artiste ‘’song writer’’ de génie et sur le contexte de création de ces deux titres.

Too Late, Talib Kweli

Tiré de l’album ‘’Reflection Eternal’’ (2000), je vous présente ce morceau de Rap tout simplement époustouflant.

Taliq Kweli (en swahili : ‘’le chercheur’’) est le rappeur New-Yorkais qui m’aura ouvert les yeux sur ce style de musique, pour laquelle on peut avoir de trop rapides préjugés.

A l’écoute il y a de quoi être surpris : il y a d’abord ces sons curieux qui suggèrent un semblant de mélodie… puis des rythmiques assez ‘’aléatoires’’ accompagnée de samples originaux (vous reconnaîtrez Claude Debussy – Passepied)… puis ces chants de sirènes… au loin… aléatoires.

Par-dessus ce décor inédit, Talib Kweli s’impose avec une voix ferme et percutante… il donne ainsi toute sa cohérence à cette composition aux rythmes changeants et incontrôlables. Bref, un titre merveilleux, construit sur une musique étonnante, et des textes bien arrangés, qui nous parlent de la fin du Hip-Hop.

Come Together, Monique Kessous

Une reprise exotique du célèbre tube des Beatles par une chanteuse Brésilienne de la nouvelle génération (née en 1984).

Initialement, ce titre est composé par John Lennon lors de son Bed-in à Montréal (1969)… puis il est retravaillé pour apporter un soutient à la campagne électorale de Timothy Leary (apôtre du LSD), pour le poste de Gouverneur de Californie. Finalement, elle sera encore bien modifiée par le groupe, avant de terminer sur l’album ‘’Abey Road’’, le dernier album des Beatles.

Cette version ‘’bossa nova’’ est surprenante avec ces sonorités/instruments Brésiliens si particuliers… et il faut dire que l’interprétation de Monique Kessous change tout… elle vient adoucir/ralentir le tempo de ce morceau et cela fonctionne vraiment : nous voilà totalement apaisés !

Seul Alone, JP Nataf

Issu de l’album ‘’Clair’’ (2010), voici un morceau envoûtant aux paroles planantes et mystérieuses.

Une chose est sûre, ce titre est un ‘’ovni musical’’ qui dure 10 minutes et qui ne vous laissera pas indifférent.

L’ambiance est unique avec une grande place laissée à des percussions sourdes, puissantes et à un plan répétitif joué à la guitare acoustique. On se laisse vite emporter par cette composition qui tourne si bien.

Après la musique on écoute les paroles. Ici, il est question d’amour, de haine, de joies, de peines, de pardon, de culpabilité, de peur, de courage, de la vie, de la mort… on comprend ce que l’on peut… puis on se rend à l’évidence que, ce qui compte, c’est de profiter de ce beau cadeau !!

Belle, Moriarty

Une reprise exceptionnelle d’une vieille chanson venue de la Louisiane (1934) par un groupe aux multiples talents et emmené par la voix unique de Rosemary Standley.

Moriarty fût créé en 1995 par de jeunes artistes décidés à chanter à leur façon la musique Américaine… d’ailleurs, ils ont choisis leur nom de scène en référence à ‘’Dean Moriarty’’, un personnage du roman ‘’Sur la route’’ de Jack Kerouac.

Ici, ils se retrouvent à chanter en Français (plus exactement en créole cajun) par le plus grand des hasards ; ce titre est issu d’un album de reprises qui n’était pas vraiment prévu mais qui s’est construit autour de leur participation à un projet d’exposition sur le grand Bob Dylan (encore lui !) à la cité de la musique en 2012.

L’album s’appelle ‘’Fugitives’’ et c’est bien entendu un incontournable. Aux dernières nouvelles Moriarty reste un groupe unique, libre, loin du business et de l’industrie du disque… et c’est très bien.

Killing in the Name, La Maison Tellier

En 1993, cette chanson fait exploser le groupe Américain, Rage against the machine, aux yeux du monde et plus particulièrement sur le continent Européen où le style ‘’Rap Metal’’ n’est pas encore connu.

La maison Tellier reprend ce fameux titre sur son 1er album, aux sonorités Folk/Blues intimistes… un morceau et un groupe pour le moins contestataire (voire ‘’polémique’’ avec la flambée du drapeau US sur la scène de Woodstock en 1999).

Ce que je retiens de ce petit groupe Français, c’est qu’il sait nous produire des enregistrements authentiques (comment font-ils ? on se croirait en ‘’live’’ alors qu’ils sont en studio !)… et cela transforme ce Hit, à priori effrayant pour nos tympans, en chanson d’ambiance maîtrisée.

La playlist suivante, c’est ici…

Envie d’autres playlists ?? c’est par là ?

Retour au Blog

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *