Musique erreur
Biographies

Et si on parlait des Rolling Stones ? #1

Hello Folk’s,

Oui, je suis fan de Stones… et je vous avoue que j’ai appris beaucoup sur eux à la lecture du superbe ouvrage ‘Les Rolling Stones : une vie sur la route’ de Jools Holland et Dora Loewenstein.

Si vous ne les connaissez pas ces deux là, sachez que Jools Holland est un pianiste-présentateur TV Anglais connu pour son émission The Tube… et Dora Loewenstein est une intime des Rolling Stones, étant elle-même la fille du prince Rupert Loewenstein qui fût le manager/conseiller financier du groupe de 1968 à 2007.

Voilà une bonne raison de parcourir ensemble l’histoire des Stones en plusieurs articles et quelques anecdotes…

L’enfance et l’adolescence (1943-1960) :

  • Mick Jagger et Keith Richards sont nés à Dartford (Kent, Angleterre) en 1943… leurs maisons étaient éloignés de quelques centaines mètres et ils fréquentaient la même école primaire.
  • A 13/14 ans, Mick participe à des cours télévisés de gymnastique, animés par son père… plus tard, il s’intéresse à l’harmonica.
  • Keith commence la guitare à 11/12 ans grâce à son grand-père… mais ce fût dur, car il cachait sa guitare le papy !!
  • Brian Jones est né dans une famille de Musiciens et commence par la guitare.
  • Mais Brian est aussi coureur de filles… et à 16 ans, c’est le scandale : il a un enfant avec une fille de 14 ans, mais il reste toujours aussi planant et insouciant. A 17 ans, il s’enfuit parcourir l’Europe, seul avec une guitare.
  • Bill Wyman a commencé par le piano… puis, la clarinette… enfin, la guitare. Plus tard, il décide de fabriquer sa propre basse (le fameux flying penge) : un horrible instrument, mais qui sonne bien !!
  • Charlie Watts a eu sa 1ère batterie à l’âge de 13-14 ans… mais il est aussi très doué en dessin et commence à travailler pour une agence de pub.
  • Keith est catégorique : avoir Charlie Watts était stratégique pour le groupe… et ce fût un combat difficile car les bons batteurs étaient rares et ultra-sollicités.
  • Ian Stewart (alias Stu) commence le piano à l’âge de 6 ans, puis s’attaque au banjo… fidèle, malgré son éjection du groupe, il accompagnera les Stones de 1962 à 1980.
  • Comment le groupe s’est il formé ? par le hasard des rencontres… et suite à l’intégration des deux acolytes Jagger/Richards au sein du groupe créé et mené par l’excentrique Brian Jones.
  • La référence commune pour ses Musiciens passionnés : Chuck Berry (le ‘poète du Rock’). Sur scène, ils jouent du Muddy Waters et du Jimmy Reed.

 

Les débuts (1962-1966):

  • En 1962, la guerre fait rage entre les groupes de Rock (encore peu connus) et les groupes de Jazz, pour conquérir la scène… mais c’est le public qui tranchera, et ils veulent du ROCK !!
  • En 1963, les Stones sont sur les routes d’Angleterre dans un combo VW… ils jouent dans des pubs et des salles municipales… ils ont 20 ans, ils galèrent, ils ont faim, et ils font évidemment les 400 coups !!
  • Déjà, Keith (le bohémien) et Mick (le perfectionniste) ont une relation tendue… mais tellement riche et fructueuse… et le groupe met de plus en plus le feu sur scène.
  • Un soir, au Station Hotel (Richmond), les Beatles se pointent dans la salle… ils sont déjà très connus car ils viennent de sortir le Hit ‘Love me Do’. Ce soir-là, les deux groupes vont sympathiser, passer la nuit à jouer et parler Musique, of course !!
  • Leur 1ère tournée d’envergure, ils la vivent au côté de Little Richard et Bo Diddley… des pros de la scène auprès desquels ils vont beaucoup apprendre pendant 6 semaines.
  • Leur 1ère tournée aux US est un fiasco. Personne ne comprend ces gugusses aux cheveux longs… pire, le public raille ces jeunes inconnus dont Dean Martin explique, avec brio, ‘qu’ils ont le front bas et les sourcils hauts’ !!
  • Heureusement, de 1963 à 1966, les Stones donnent tout… ils jouent tous les jours, toute l’année, et enchaînent tournées/albums. Enfin, le succès arrive et devient contagieux… leur seul gros soucis : comment sortir sains et saufs de la salle après les concerts ??
  • Parfois, les concerts se transforment en grosse baston, matos déglingué, salle ravagée après crachats et insultes… mais le plus souvent, les filles hurlent, se jettent du balcon, et personne n’entend ce que joue le groupe.
  • Mick : ‘on s’habitue à voir ses habits lacérés et arrachés… mais ça faisait peur quand même’.
  • Keith : ‘j’ai été étranglé deux fois’ avec ma chaîne autour du cou… ‘mais qu’est-ce qu’elles nous veulent donc ?’.
  • L’histoire du Rock est en route : les Stones sont les ‘mauvais garçons’… à l’opposé des gentils Beatles… mais suite aux émeutes et aux dérives hystériques, les deux groupes doivent carrément arrêter leurs tournées… nous sommes en 1966.

 

La suite… c’est ici

 

Retour au Blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *