Passer en 1ère partie, ça vous dit ?

Je ne sais pas vous mais, après avoir vu des dizaines de concerts, je ne sais toujours pas répondre à ces simples questions sur les groupes/interprètes qui assurent les 1ères parties :

  • quel est l’intérêt de faire une 1ère partie ?
  • pourquoi et comment sont choisies les heureux(ses) élu(e)s ?
  • est-ce que c’est cool ? les jeunes qui débutent ont-ils l’occasion d’apprendre auprès des stars à l’affiche ? existe t’il une admiration ou une quelconque connivence entre eux ?

Alors, après quelques recherches, voici quelques vérités à connaître sur le sujet.

Un peu d’histoire…

Avant d’aller plus loin dans l’analyse, voici quelques exemples pour le fun :

  • En 1963, pour leur 1ère tournée, les Rolling Stones sont à l’affiche avec une de leurs idoles : Bo Diddley… et même s’ils jouent moins de 10 minutes, ils vont beaucoup apprendre aux côtés des autres stars de ce Tour : les Everly Brothers et Little Richard.
  • En 1978, Alan Vega et son groupe électro-punk Suicide, tout droit débarqués de NYC, se font copieusement siffler par une salle venue applaudir la nouvelle révélation new-wave : Elvis Costello… un concert quelque peu osé au niveau de la programmation.
  • En 1982, le groupe Téléphone est invité en 1ère partie des Rolling Stones à l’hippodrome d’Auteuil… mais les deux groupes (et surtout Louis Bertignac) ont déjà eu l’occasion de se croiser quelques années plus tôt.
  • En 1988, le groupe Trust se reforme après 4 ans d’absence pour assurer la 1ère partie de Iron Maiden à Bercy… vous imaginez la salle… le public… le buzz ??!!
  • En 1998, les Rolling Stones inaugurent le stade de France dans la catégorie ‘spectacle Rock’… la 1ère partie est signée Jean-Louis Aubert.
  • En 2018, dans le cadre d’une tournée ‘intime’ (petites salles), Julien Doré propose à ses fans de venir assurer la 1ère partie… pour cela il faut se sentir capable de tenir 15 minutes… et ils l’ont fait !!

Bon, finalement, c’est un peu n’importenawak… et vous pouvez trouver d’innombrables anecdotes à propos de ces fameuses 1ères parties, car les combinaisons les plus improbables ont été tentées.

Quel intérêt, quel but ?

Très concrètement, la 1ère partie a pour mission de préparer le public, de chauffer la salle.

Parfois, c’est un groupe/interprète imposé par les organisateurs responsables des enjeux financiers/artistiques du moment… mais le plus souvent, c’est une compétition féroce entre de jeunes prétendants… car jouer en Live, c’est LE tremplin pour la plupart des artistes qui veulent percer.

Pourquoi ?

Imaginez… ce soir là, non seulement ils vont avoir l’immense opportunité de jouer devant un public en masse, mais en plus, ils vont jouer devant des personnes très importantes du milieu Musical… des personnes influentes, qui sont souvent là, dans la salle.

Comment sont-ils choisis ?

Pour Lady Gaga dans le film Musical ‘A Star is Born’, c’est très simple : elle est repérée dans un club par la star du moment, elle vient de composer un tube, elle est invitée à chanter ce Hit en duo devant une foule en délire, elle se jette à l’eau… et voilà le début d’une belle et longue carrière.

Mais bon, ça c’est du cinéma… dans les faits, pour être invité sur scène, il faut déjà tout avoir du vrai Musicien expérimenté et fiable… car un concert, c’est du sérieux : il y a des dizaines de professionnels à l’affût pour garantir la réussite du show, les enjeux sont énormes et le public est exigeant… bref, pas question de se débiner à la dernière minute, de changer son programme ou d’empiéter sur le temps imparti.

Ainsi, la plupart du temps, ce choix implique différents acteurs, tous plus ou moins responsables de l’organisation du spectacle :

  • le producteur (l’employeur en chef, le grand organisateur…)
  • l’agent de l’artiste (le conseilleur, gestionnaire des intérêts de l’artiste)
  • le diffuseur (il a en charge la promotion, la billetterie)
  • l’exploitant de la salle (le propriétaire et/ou gestionnaire de la salle).

Est-ce que c’est cool ?

Je vais être direct : à priori, non !!

Le problème est le suivant : il s’agit de se faire remarquer, tout en respectant les contraintes (peu de temps, peu de moyens) et avec l’objectif de satisfaire un public qui est venu voir quelqu’un d’autre.

Bref, la seule certitude, c’est que passé 15 minutes, la salle va commencer à s’impatienter !!

Certains s’en sortent très bien et deviennent des habitués… d’autres ont eu la chance de côtoyer leurs idoles et d’apprendre auprès d’eux, sur les longues tournées… mais bon, c’est surtout une tâche assez ingrate, et pourtant, tous les Musiciens qui veulent progresser et passer un cap, doivent s’y coller.

Pour les plus chanceux, les plus doués, les plus motivés, l’expérience sera réussie… et ils vous dirons que ce fût génial de jouer devant tant de personnes… que sans cette étape ils n’auraient jamais osé aller plus loin… alors rien que pour ça, on peut se dire que les 1ères parties, c’est indispensable…

… et oui, la prochaine fois que vous en verrez, pensez donc à les encourager !!

Enfin, pour accompagner cet article, voici une pépite à propos…

Bonne écoute…

 

Retour au Blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *