Pépites

Vive l’indie Pop planante : ‘Our Park by Night’ de Craft Spells

Craft Spells est un groupe d’indie Pop américain, originaire de Stockton (Californie), créé en 2009 par un certain Justin Vallesteros (claviers, guitare, chant)… à l’époque, tout jeune auteur/compositeur/interprète de 21 ans.

Fan de New Wave et plus particulièrement influencé par les groupes phares New Order et The Smiths, Justin créé des mélanges musicaux surprenants et particulièrement efficaces. Après un premier single repéré sur le net, il est signé par le label new-yorkais Captured Tracks qui produit son 1er album ‘Idle Labor’ (2011).

La suite… vous ne la connaissez pas : il s’entoure de nouveaux musiciens (guitare, clavier, basse), puis déménage le groupe dans sa ville natale de Seattle (Washington), avant de partir en tournée sur le continent Européen (2012).

Après cette belle ascension, le syndrome de la page blanche mène Justin à l’isolement et à la recherche d’un certain retour aux sources : en 2013, il se réfugie chez ses parents afin de pouvoir finaliser la composition et l’enregistrement de son 2nd album : ‘Nausea’ (2014).

La pépite du jour est encore plus récente : le superbe Single ‘Our Park by Nigh’ est sorti en 2015… mais nous sommes nombreux à être passé à côté puisqu’il ne totalise que 130 000 vues sur You Tube.

Bonne écoute…

(photo : icolai Berntsen)

Our Park by Night

On this night I feel a certain liberation

I tip the past to find out what you meant to me

Saw the park, I got off at my destination

12 o’clock, and suddenly I feel so free

I know what it could be

But somedays, I feel it crashing in

If I could see you out here beside me

I’d hold you once again

Every night I listen closely

For your wind to catch me

In our park way after dark

On this bench I found our inch of desperation

I missed my bus and felt no major urge to leave

Saw a park and followed my dark inclination

12 o’clock, and suddenly I feel so free

I know what it could be

But somedays, I feel it crashing in

If I can see you right here beside me

I’d hold you once again

Every night I listen closely

For your wind to catch me

In our park way after dark, way after dark

Every night I listen closely

For your wind to catch me

In our park way after dark, way after dark

Every night I listen closely

For your wind to catch me

In our park way after dark, way after dark

Way after dark

Retour au Blog.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *